Be there ! Do that ! : la France s’impose en Inde

Atout France, l’Agence de développement touristique de l’Etat français, désire valoriser l’image du tourisme en France, en mettant en place une campagne d’affichage en Inde. Cette campagne de communication a été diffusée de mi-août jusqu’à mi-octobre 2015, et met l’accent sur les régions de France.

AtoutFrance_logo

Alors que la France est principalement connue pour être une destination romantique, Atout France souhaite donner une toute autre image de l’Hexagone en cassant les stéréotypes et propose une nouvelle approche de communication. En effet, l’Agence renouvelle son partenariat avec JC Decaux afin de promouvoir 200 affiches implantées en Inde, dans des endroits stratégiques tels que New Delhi, Mumbai et l’aéroport international de Bangalore. Ces visuels sont dans la continuité de la campagne de communication Be There ! Do That !, mise en place en 2013, en Inde, et auraient mobilisé 750 000€ d’investissement.

De plus, Atout France s’est associée avec les comités régionaux de tourisme de Midi-Pyrénées et Champagne-Ardenne, ainsi qu’avec les offices de tourisme de Reims et Epernay afin que ce projet voit le jour. Cette fois-ci, la grande diversité des paysages français est à l’honneur et les régions de Midi-Pyrénées et Champagne-Ardenne sont mises sur un piédestal. En effet, les visuels montrent la pluralité d’expériences à vivre en France.

8223670-12850561

La Tour-Eiffel et autres célèbres monuments parisiens ont été gommés au profit de paysages luxuriants et verdoyants où l’on voit évoluer des personnes heureuses s’adonnant à divers loisirs. La région Champagne-Ardenne se démarque grâce au champagne et à ses vignobles, tandis que Les Midi-Pyrénées proposent une multitude de Grands Sites aux richesses patrimoniales, culturelles et naturelles remarquables.

Mais quel est l’objectif de cette opération ?

Alors que la France dirigeait sa stratégie de communication vers les touristes chinois et japonais, Atout France a remarqué que le nombre de voyageurs indiens était en constante expansion depuis ces 3 dernières années. En effet, en 2013, 14 millions d’indiens ont effectué un voyage à l’étranger, soit une augmentation de 53% par rapport à 2007. Ce phénomène grandissant s’explique par le développement économique de l’Inde qui a permis l’accroissement de la classe moyenne supérieure désireuse de connaître d’autres horizons.

En France, le nombre en volume de visiteurs en provenance d’Inde s’élève à 18% en 2014, soit 400 000 touristes indiens. En 2009, on en comptait 200 000. Aujourd’hui, la France fait partie des premières destinations européennes touristiques en vogue, et même si Paris reste la destination privilégiée des indiens, les régions gagnent du terrain et font parler d’elles. L’Agence a pour projet de faire de la France la destination européenne favorite des familles indiennes et d’attirer à terme un million de visiteurs indiens.

Afin d’amplifier cette dynamique, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a mis en place le programme « Visa en 48h », permettant de délivrer aux touristes un Visa en moins de 48 heures. Depuis le 1er janvier 2015, les touristes asiatiques voient leur autorisation de séjour en France simplifiée.

Enfin, selon de récentes études menées par l’Organisation Mondiale du Tourisme, 50 millions de voyageurs indiens à l’international sont attendus, d’ici 2020, ce qui laisse de belles perspectives d’avenir au tourisme français.

Margo M. 

Source 1

Source 2

Source 3

Source 4

Publicités

Une réflexion sur “Be there ! Do that ! : la France s’impose en Inde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s