Le Brésil tire le gros lot !

A l’initiative du ministère du tourisme, l’institut brésilien du tourisme, l’Embratur, présente sa nouvelle campagne de communication mondiale lors de l’ouverture des Jeux Olympiques 2012, à Londres, avec comme signature « The World Meets in Brazil. Come Celebrate Life ». La culture accueillante des Brésiliens est mise en avant, ainsi que l’image du Brésil en tant que pays organisateur de la Coupe du monde de football 2014 et des Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016 afin d’attirer de nombreux touristes dans les 5 prochaines années.

logo-olympique-rio-2016
@Crédit photo : site internet rio2016

 

C’est à Londres que tout commence !

Lors d’une cérémonie au London Film Museum, en 2012, le Brésil a lancé sa nouvelle campagne de promotion touristique internationale sous la signature : « The World Meets in Brazil. Come Celebrate Life » (« Le monde se rencontre au Brésil. Venez célébrer la vie »). La cérémonie comptait 250 invités, où parmi eux étaient présents des autorités brésiliennes et internationales telles que le CEO de Visit Britain, Sandie Dawe, la Présidente de la République Dilma Rousseff, ou encore des professionnels du tourisme et des media.

A travers un film publicitaire, révélé aux autorités et invités de la cérémonie, l’Embratur valorise l’hospitalité et la sympathie des Brésiliens, en mettant l’accent sur les grands évènements sportifs que le Brésil accueillera dans les quatre années à venir, à savoir : la Coupe du monde de football de 2014 et les Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016. Le Brésil est ainsi montré comme un pays à la culture riche, qui offre à ses visiteurs la possibilité de vivre des expériences uniques.

Le choix de Londres : pour une meilleure réussite

« Le monde se rencontre au Brésil. Venez célébrer la vie » est une campagne de communication ayant pour objectif de doubler le nombre de touristes étrangers et de tripler l’entrée de devises, au Brésil, d’ici 2017, l’année suivant les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

La Présidente de la République Dilma Rousseff insiste sur le choix stratégique de présenter cette nouvelle campagne à Londres, lors du lancement des Jeux Olympiques 2012. En effet, le Brésil est un pays très en vogue au Royaume-Uni, puisqu’il est le prochain pays organisateur des JO. Selon le Président d’Embratur, Flávio Dino, il n’y a pas meilleur moment pour promouvoir l’image du Brésil.

« Nous avons ici une opportunité unique d’obtenir des résultats concrets et de contribuer à notre objectif ». 

Le Comité Olympique Brésilien met en place des actions de communication à Londres pour promouvoir l’image du Brésil

L’ambassade du Brésil à Londres devient le cœur de différentes actions de communication élaborées par les ministères du Sport, des Affaires étrangères et du Tourisme brésiliens, mais aussi par l’Embratur, et l’Agence brésilienne de promotion des exportations et des investissements (Apex-Brasil).

Carlos Arthur Nuzman, Président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016, a annoncé que 24,75 millions de dollars ont été investis pour mener à bien ces actions de promotion des JO de Rio. Le Comité Olympique Brésilien  prévoit de présenter les multiples facettes culturelles du Brésil à travers un espace de 2200 mètres carrés, baptisé Casa Brasil (la Maison du Brésil). Casa Brasil est située dans le centre culturel de la Somerset House à Londres. Elle a pour objectif premier de faire la publicité des Jeux Olympiques de Rio. On y trouve donc des ventes de produits dérivés relatifs aux JO 2016 et également un mini-festival du film brésilien. De plus, des artistes brésiliens ont l’occasion d’effectuer des concerts et spectacles.

Deux mascottes prennent la relève et présente le nouveau visage du Brésil !

La naissance des deux mascottes de Rio 2016 remontent à 2009, suite à l’explosion de joie de la ville de Rio après avoir remporté l’accueil des prochains Jeux Olympiques. Leur identité a été dévoilée sur le site officiel Rio 2016, le 23 novembre 2014, soit 620 jours avant le début des JO.

Le lancement des mascottes est une étape importante dans la stratégie du Brésil, puisqu’elles sont visibles sur tous les supports de communication de l’évènement, notamment les produits dérivés. Ambassadrices du sport, elles transmettent les valeurs du Brésil dans le monde entier. Beth Lula, en charge de l’opération Rio 2016, souligne le fait que :

« Les mascottes sont les symboles les plus importants des Jeux car elles créent un lien émotionnel avec le public et en particulier avec les enfants ». 

Chacune d’entre elles a une signification particulière. En effet, la première mascotte en jaune est attribuée aux Jeux Olympiques. Elle symbolise le mélange de différents attributs animaliers du Brésil : l’agilité du chat, le déhanchement du singe et la grâce des oiseaux. Son objectif principal est de véhiculer les valeurs du sport et du Brésil. La seconde mascotte, en bleu est quant à elle dédiée aux Jeux Paralympiques. Elle est liée à la flore Brésilienne, et a pour objectif de pousser et encourager la créativité et la détermination des sportifs handicapés, à ne jamais abandonner et poursuivre leurs rêves sportifs. Toutes deux reprennent les couleurs du drapeau brésilien : le jaune, le vert et le bleu.

L’agence de design et d’animation Birdo Produções a travaillé en collaboration avec l’Embratur pour réaliser ces mascottes. Le choix de leur nom a été laissé aux internautes. Ils avaient jusqu’au 14 décembre 2014 pour voter et élire laquelle proposition était la plus satisfaisante parmi les choix suivants :

  • OBA et EBA
  • TIBA TUQUE et ESQUINDIM
  • VINICIUS et TOM

C’est donc VINICIUS et TOM qui ont été sélectionnés pour représenter le Brésil.

p19odngf2ua39l981m5r181l14353
@Crédit photo : site internet rio2016

Un investissement conséquent pouvant rapporter gros !

Le Brésil a investi au total 40 millions de dollars pour espérer figurer d’ici 2022 parmi les 3 premières puissances touristiques mondiales. Avec une vision aussi ambitieuse, c’est toute la crédibilité du pays auprès des entrepreneurs, des investisseurs et surtout des touristes qui est mise en jeu.

Il est primordial pour l’Embratur et le ministère du Tourisme d’entretenir l’intérêt grandissant des touristes pour le pays, lié au fait qu’il accueille les plus grands évènements sportifs mondiaux des prochaines années. Ils désirent également encourager les visiteurs à découvrir le Brésil par l’intermédiaire de la presse écrite, des médias numériques, de la télévision et des médias étrangers.

Le Brésil a eu raison de parier sur l’organisation de grands évènements puisque le nombre d’arrivées internationales en 2014 a atteint 6 429 852 touristes, soit une hausse de 10,6% par rapport à l’année 2013. Le Brésil a su tirer avantage de ces grands évènements sportifs pour atteindre un nouveau seuil au sein du tourisme mondial.

Margo M.

Source 1

Source 2

Source 3

Source 4

Publicités

Une réflexion sur “Le Brésil tire le gros lot !

  1. Merci pour toute cet article bien informé. Le slogan est vraiment bien trouvé; je trouve que souvent le branding des destinations reste vague et finalement ne cible personne en particulier (me vient à l’esprit Fiji Me,
    Latvia – Best enjoyed slowly ou encore I feel SLOVEnia). Avec le Brésil, on voit bien que l’essence même du pays et ses événements organisés sont synthétisé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s